Frelons asiatiques – C’est le moment de les piéger

Pour lutter contre le frelon asiatique, sa capture peut être réalisée à partir du 15 février et ainsi freiner sa prolifération.

UNE REINE FONDATRICE PIÉGÉE = UNE COLONIE ÉVITÉE

Comment reconnaître le frelon asiatique ?

Le frelon asiatique se multiplie. Il est un prédateur de nos abeilles mais aussi un danger pour nous. Il ne faut pas le confondre avec le frelon européen (appelé aussi « Crabos ») qui, lui, est peu agressif avec l’homme, sort à la tombée de la nuit, a le corps jaune et la tête rouge et noire. Le frelon européen doit être préservé car il participe à la lutte contre le frelon asiatique.

Fabriquer un piège 100 % récup’ : Une action préventive précoce plutôt que curative cet été

La période de février à avril est cruciale pour intervenir en piégeant les futures reines… Et pourquoi pas, avec un piège à fabriquer soi-même!
« Pas besoin de faire compliqué ! Vous prenez une bouteille d’eau en plastique, vous en découpez le haut ; vous mettez cette partie à l’envers de façon à avoir une sorte d’entonnoir. Ensuite, vous prenez une seconde bouteille que vous encastrez sur le dessus ».
Pour permettre aux petits insectes non ciblés de s’échapper, pensez à faire des petits trous (environ 5 mm) sur le haut du piège.

L’appât recommandé ? Alcool et sucre

Les frelons asiatiques en sont friands d’alcool et de sucre (contrairement aux abeilles), et ce, quel que soit l’alcool et quel que soit le sucre (pas de miel, bien sûr, cela attirerait les abeilles).

Au fond de ce piège, versez un appât attractif sucré et alcoolisé :
– Une bonne dose de sirop de fruit (cassis, framboise…)
– 1 verre de bière alcoolisée
– 1 verre de vin blanc.

Ce piège peut être suspendu à un arbre, de préférence au soleil, à une hauteur de 1m50 ou 2 mètres, il est recommandé d’assurer une surveillance régulière et de renouveler l’appât (8 à 10 jours maxi).

Emplacements préférentiels :
– Abord des ruchers,
– Proximité des anciens nids (rayon de 200 m),
– Arbres et arbustes mellifères en fleurs,
– Proximité de point d’eau exposé au soleil,
– Composteur ménager.

Important
Jusqu’au 1er Mai, vous pouvez piéger des reines fondatrices de colonies de frelons asiatiques. Passée cette période, vous risquez de capturer de nombreuses espèces autochtones (frelons jaunes, guêpes, etc…). Il vaudra donc mieux retirer vos pièges.

Faire attention au nid!

Ne vous approchez jamais d’un nid habité : le frelon présente un danger, surtout près de son nid. Les nids peuvent se trouver dans des endroits protégés (garage, cabane à outils, rebord de véranda ou de balcon).

Si vous en observez un, appelez un professionnel pour le détruire. 

 

Laisser un commentaire