Communication de sécurité routière.

Aujourd’hui il y avait du monde à Champagne. La Presse écrite et les radios locales s’étaient déplacées en nombre pour le lancement de la campagne de communication sur la limitation de vitesse de l’avenue René Caillé à Champagne.

Cette avenue est un axe de communication départemental qui relie St Jean d’Angély à Oléron. On dénombre 4300 véhicules par jour sur une moyenne annuelle. La limitation à 30 km/h existe déjà depuis plusieurs années mais certains automobilistes s’en affranchissent encore largement.

Les panneaux légaux et normalisés sont en place pour informer les automobilistes. Cependant, même si beaucoup respectent cette limitation et malgré la pose de coussin Berlinois, un certain nombre traverse encore le bourg à vive allure. Pour sortir en voiture de leur impasse située en plein virage, des habitants ouvrent leur fenêtre afin d’écouter si un véhicule arrive… La Gendarmerie effectue régulièrement des contrôles mais la situation persiste.

Ainsi, pour sensibiliser les automobilistes, nous avons fait réaliser des panneaux qui sont positionnés depuis hier, en hauteur sur les 8 réverbères de l’avenue avec un message différent sur chaque panneau.

Ils ne seront laissés en place que 2 à 3 semaines puis enlevés. Ils seront reposés quelques mois plus tard (2 ou 3 semaines) puis enlevés… etc…
Le dernier panneau comporte un « Merci ». Il est destiné à ceux qui ont respecté la limitation.

Cette opération de communication qui sort de l’ordinaire a été initiée par le conseil municipal. Elle se veut ludique afin de sensibiliser les conducteurs à la limitation de vitesse. Nous espérons que cette communication permettra de réduire les excès (avec le sourire). Affaire à suivre…

Merci aux médias de s’être déplacés pour relayer l’information.

Photos, Jean-Paul Renoux

Laisser un commentaire