L’influenza aviaire

Le département de la Charente-Maritime  est placé en « risque élevé » d’introduction de la grippe aviaire par les oiseaux migrateurs. Les industriels ont l’habitude de gérer ce phénomène. Mais vos poules domestiques, que faut-il faire pour les protéger ?

Ce jeudi, les autorités françaises ont placé jeudi 45 départements en risque « élevé » d’introduction de la grippe aviaire par les oiseaux migrateurs, obligeant notamment les éleveurs à confiner les volailles ou à poser des filets de protection. Cette consigne peut aussi s’appliquer pour les personnes possédant des poules à la maison ou en basse-cours.
Ces mesures de restriction sont justifiées par « la nécessité de prendre des mesures de prévention urgentes et immédiates pour protéger les élevages de volailles français d’une potentielle contamination par le virus influenza aviaire par les oiseaux sauvages en particulier dans les zones à risque particulier ou les départements traversés par des couloirs de migration ».

L’influenza aviaire dans les basses-cours

Laisser un commentaire